Hommage à Pierre-Antoine Lagé

 

00



«C’est avec tristesse et bouleversement que nous avons appris la disparition de Pierre Antoine Lagé. La FSE et notre profession perdent un dirigeant qui faisait l’unanimité. Par son investissement soutenu et efficace, Pierre Antoine a largement œuvré à l’aboutissement de nombreuses de nos actions en même temps qu’il contribua ces dernières années au développement du groupe Texa.

Au nom de la FSE, j’adresse toutes nos pensées de soutien à son épouse et leurs enfants.
»

Emmanuel Villette   

     
Read more...
 
Journée d’information des adhérents – 24 novembre 2016

LOI TRAVAIL


 

 

     La Fédération des Sociétés d’Expertise organise une journée
     d’information sur la loi El KHOMRI destinée à ses adhérents
     le jeudi 24 novembre 2016 de 9H30 à 16H30.

    

 

 

 

Espace VINCI 
25 rue des jeûneurs
75002 Paris

Télécharger le plan en cliquant sur le lien Plan

 

Ouverte à l’ensemble des Sociétés d’Expertise, cet évènement sera animé par Maître Bruno DENKIEWICZ Avocat Conseil Associé du cabinet BARTHELEMY et spécialiste du Droit du Travail et de la Protection Sociale.

Les thèmes majeurs seront :

• les nouveautés apportées à la négociation collective de branche,
• les modifications apportées à la négociation collective d'entreprise (définition du champ conventionnel, forfait jours,
  articulation avec la négociation collective au niveau du Groupe),
• les modifications apportées aux institutions représentatives du personnel.

Pour vous inscrire compléter le formulaire en ligne en activant le lien.

 

Read more...
 
Inondations juin 2016

Inondations : les sociétés d’expertise déjà mobilisées.

Cliquez pour télécharger le communiqué de presse

Read more...
 
Communiqué du Groupe TEXA

Le Groupe TEXA renforce son activité d’expertise construction avec l’acquisition, au travers de CLE, des cabinets AVITECH et PHARE.

Cliquez pour télécharger le communiqué de presse

Read more...
 
Communiqué de la FSE

Emmanuel Villette élu Président à la tête de la FSE

Cliquez pour télécharger le communiqué de presse

Read more...
 
Journée d’information des adhérents – 27 Janvier 2016

Nouvelle CCN des Entreprises d’Expertises en matière d’évaluations industrielles et commerciales.

La nouvelle convention des Entreprises d’Expertises en matière d’évaluations industrielles
et commerciales a été signée le 18 décembre 2015 par les partenaires sociaux.


La Fédération des Sociétés d’Expertise organise une journée destinée à ses adhérents le mercredi 27 janvier 2016 de 14H00 à 17H00

Espace de la Rochefoucauld
11, rue de la Rochefoucauld
75009 Paris

A cette occasion Maître Bruno DENKIEWICZ Avocat Conseil Associé du cabinet BARTHELEMY et spécialiste du Droit du Travail et de la Protection Sociale détaillera le calendrier de mise en application pour 2016 et répondra à vos questions.

Read more...
 
Expertises, l'après attentats

Attentats
Des expertises pas comme les autres

Difficile de pénétrer dans des lieux chargés d’autant d’émotion et saccagés par les attentats du 13 novembre dernier. « Depuis 25 ans que j’exerce le métier d’expert, c’est la première fois que je vois un tel spectacle : des devantures, des vitres et miroirs explosés, des matériels, du mobilier sens dessus-dessous, touchés par de multiples impacts de balles », rapporte Pascal Fougerouse, expert dans une société membre de la Fédération des sociétés d’expertise.

« Les ordres de mission des assureurs sont transmis à notre service de réception qui analyse les dossiers, recueille des informations complémentaires aux ordres de mission et désigne l’expert en fonction de l’assureur et de la gravité des dommages », explique Séverine Stortz, coordinatrice. Pascal Fougerouse a donc été désigné pour expertiser une laverie automatique, un restaurant et un appartement situés à proximité du Bataclan, théâtre des attentats meurtriers.

« Nous n’avons pu pénétrer sur les lieux sinistrés qu’après une semaine, laissant le temps à la police de faire son travail de constatation, de prélèvement et d’enlèvement des balles », indique Pascal Fougerouse. L’importance des sinistres est surtout liée à la perte d’exploitation, due à la destruction du matériel nécessaire à l’activité et à l’implantation dans un secteur très fréquenté en temps ordinaire et qui a connu une forte baisse de fréquentation avec des accès limités par les forces de l’ordre pendant quelques jours.

Du côté des assureurs, Pascal Fougerouse constate que très rapidement ils ont eu la réelle volonté de régler au plus vite les sinistrés, allant dans certains cas jusqu’à étendre les garanties du contrat à la valeur à neuf ou à annuler des franchises. « J’ai observé que des pertes d’exploitation ont été acceptées pour cetains commerces situés dans un secteur à l’accès interdit pendant une semaine, même en l’absence de dommages matériels. Les assureurs ont eu à cœur de montrer la qualité de leur intervention et leur réactivité ».

Read more...
 
Communiqué du Groupe TEXA

Le Groupe TEXA se renforce dans le secteur de la réparation en nature et fait l’acquisition de GEOP Assistance
 

Cliquez pour télécharger le communiqué de presse

Read more...
 
Inondations d'octobre 2015 dans les Alpes-Maritimes

Inondations dans les Alpes-Maritimes : Les sociétés d’expertise en première ligne

Communiqué FSE du 2 novembre 2015 

A la suite d’orages et de pluies diluviennes survenus le 3 octobre dernier, deux départements, les Alpes-Maritimes et le Var ont été dévastés par des inondations et des coulées de boue. Cet épisode orageux avec de fortes précipitations a donné lieu à un arrêté de catastrophes naturelles, paru le 8 octobre au Journal Officiel. Il concerne trente-deux communes particulièrement urbanisées avec de nombreux commerces - 14 dans les Alpes-Maritimes et 18 dans le Var - l’épicentre du phénomène se situant dans la région de Cannes, qui a reçu environ 200 millimètres d’eau en deux heures. Le bilan humain est lourd puisque 20 personnes sont décédées. Ces inondations ont également entraîné d’importants dégâts matériels, touchant des habitations, des entreprises, des campings…, évalués provisoirement par l’Association Française de l’Assurance entre 550 M€ et 650 M€.

 

Face à l’ampleur de ce sinistre, la Commission Catastrophes Naturelles de la Fédération des Sociétés d’Expertise s’est immédiatement réunie, organisant des « conférences call » avec les experts de la région, afin de définir les zones géographiques touchées, d’évaluer la nature des dommages et de prévoir un plan de communication.

 

Des experts en renfort

 

Sur le terrain, les experts ont été rapidement à l’œuvre et se sont organisés pour venir en aide aux sinistrés et traiter au plus vite leur demande d’indemnisation. L’eau s’étant évacuée rapidement dans la plupart des zones, les expertises ont débuté dès le lundi 5 octobre. En ces circonstances, l’expert est souvent une des premières personnes à prendre contact avec les assurés. Il a un rôle important en faisant preuve d’écoute, prodiguant des conseils et rassurant les sinistrés. En premier lieu il évalue si le logement est habitable ou non, si les commerces et les entreprises sont exploitables, et il prend les mesures conservatoires nécessaires.

 

Les cabinets ont fait appel à des experts venus en renfort de toute la France, puisque chacun d’eux a dû faire face à plus d’un millier de missions. L’objectif était de mobiliser les équipes afin de réduire au maximum le délai entre la mission et le rendez-vous sur site. A titre d’exemple, dans une des sociétés adhérentes de la FSE, pas moins de vingt-deux experts, principalement détachés d’Ile de France, ont été mobilisés sur le terrain pendant plus d’une semaine. « 50 % des expertises terrain ont été réalisées par ces renforts extérieurs et 50 % par les experts de nos agences locales », explique Yann Hébert, son directeur régional. Deux semaines après l’évènement, dans la profession, plus de 80 % des rendez-vous avaient été effectués sur les missions reçues.

 

Ces intempéries ne sont malheureusement pas exceptionnelles, puisqu’en cinq ans, le Sud-Est de la France a connu quatre épisodes de violentes inondations, dont celui de Draguignan en 2010 qui avait fait 25 victimes. Aussi, confrontés à ces sinistres répétitifs, les cabinets d’expertise, membres de la FSE, savent s’organiser et se mobiliser rapidement sur ces types d’événements climatiques, qui pourraient se reproduire de plus en plus souvent en raison du réchauffement de la Méditerranée.

 

 

Read more...
 
Communiqué de la FSE

Communiqué de presse FSE du 5 octobre 2015 
Inondations dans les Alpes-Maritimes : les sociétés d’expertises déjà mobilisées

Cliquez pour télécharger le communiqué de presse

Read more...
 
Communiqué du Groupe TEXA

Le Groupe TEXA fait l’acquisition de la Société EURISK
Société spécialisée en expertise construction à compter du 1er  octobre 2015

Cliquez pour télécharger le communiqué de presse

Read more...
 
Compte-rendu de la table ronde



La FSE se penche sur les évolutions de l’indemnisation

Cette année, c’est dans les salons de l’Automobile Club de France à Paris, que la Fédération des sociétés d’expertise a convié ses
membres pour une table ronde sur les évolutions majeures de l’indemnisation à l’horizon 2020.

En introduction de cette table ronde, Yann de Mareuil, président de la Fédération des Sociétés d’Expertise, a posé les bases de la discussion,
en invitant les intervenants à anticiper les changements à venir, en lien avec les ambitions des consommateurs de plus en plus exigeants
et à faire en sorte que l’ensemble de la chaîne assureur, courtier et expert partage mieux leurs informations.

Invité par Bruno Vesval, vice-président de la FSE et animateur de cette table ronde, à entamer la discussion, Jean-Marc Pétrot, Directeur
sinistres entreprises chez AXA Entreprises, a insisté sur l’excellence dans la relation client : « Dans la gestion d’un sinistre, nous devons
avoir une relation savoureuse avec nos clients dans un moment douloureux ».
Selon lui, le défi est de coordonner les interventions des courtiers,
des gestionnaires et des experts durant tout le long processus d’indemnisation, afin que celui-ci soit transparent et compréhensible pour le client.
« Nous devons donc faire des efforts pour réduire ce processus, accorder plus de délégation et être plus fluide dans l’enchaînement de nos actions », poursuit-il.

L’apport des technologies
De son côté, Eric Merville, directeur de l’indemnisation chez Generali France, a insisté sur l’utilité des technologies dans le règlement d’un sinistre. « L’apport du digital fait tomber les barrières entre les clients et les assureurs. Cela modifie notre façon de travailler en nous obligeant à nous adapter aux attentes des clients et à leur fournir les informations en temps réel. Nous sommes désormais dans une logique d’immédiateté et de transparence », explique-t-il. Les nouveaux outils vont aider à rendre le parcours de la gestion du sinistre plus fluide. De plus, ils constitueront une aide à la décision, à la détection de la fraude et à l’indemnisation rapide. « Demain, nous consacrerons 20 % du temps à la gestion du sinistre et 80 % à l’accompagnement du client », estime-t-il.

Il a également exhorté les experts à collecter les informations afin de mieux connaître les clients et à faire remonter ces données dans les services de la compagnie qui les traitera et les utilisera de manière intelligente. Les assureurs devront alors revoir leur mode d’organisation dans une logique de segmentation des clients dans le but de mieux les servir.

La collégialité au service du client
Eric Maumy, Directeur général chez Verlingue, qui travaille davantage avec le monde de l’entreprise, fonctionne sur un modèle adapté, car il n’y a pas de standardisation. « Nous créons des programmes d’indemnisation avec les assureurs, les experts et les entreprises assurées. Le courtier bâtit le protocole  avec l’expert pour une remise en état rapide et l’expert a ensuite un rôle de maître d’œuvre en suivant le chantier de remise en état et en prenant les décisions engageantes ».

Jean-Marc Pétrot, estime que même pour les sinistres de particuliers aux processus industrialisés, « nous devons être capables de débrayer de ces processus pour coller aux attentes des clients ». Ce qui pour Eric Merville correspond de plus en plus à du « tailor made ». Mais cette logique de sur-mesure a un coût et devra impliquer à la fois le courtier et l’expert dans cet accompagnement du client, afin d’éviter toute redondance de tâches qui ralentit le processus d’indemnisation.

Le partage des tâches dans l’intérêt de toutes les parties reste donc le véritable enjeu. Pour Jean-Marc Pétrot, ce partage concerne aussi bien la connaissance du client, la compréhension de ses besoins et attentes, que la prévention. Il va même jusqu’à rêver d’« un monde sans sinistre, en mettant toutes nos connaissances au service de la prévention. Cette capacité de travailler de manière collégiale, redonnera de la noblesse et de la valeur à notre métier ».

Mais, les assureurs l’ont réaffirmé,dans cette « famille sinistre », c’est sur l’expert que repose la relation client, afin de lui apporter confiance et rassurance et « ce moment unique ne doit pas être raté », soutient Eric Merville.

 

       

Read more...
 
L’indemnisation en 2020 : quelles évolutions majeures ?


La Fédération des Sociétés d’Expertise organise le 28 mai 2015 à 17h, à l’Automobile Club, place de la Concorde à Paris 8ème,
une conférence dont le thème porte sur l’indemnisation des sinistres à l’horizon 2020.

Pour alimenter la discussion sur ce thème et apporter des réponses concrètes, la Fédération des Sociétés d’Expertise a réuni des professionnels de l’indemnisation représentant les assureurs et les courtiers qui débattront sur le sujet au cours d’une table ronde :

Renan Le Dret         Membre du Comité Exécutif de BPCE Assurances
Eric Merville            Directeur Indemnisation GENERALI France
Jean-Marc Petrot    Directeur Sinistres Entreprises AXA Entreprises Non Auto
Eric Maumy             Directeur général, VERLINGUE


La FSE en bref
La Fédération des Sociétés d’Expertise (FSE)  regroupe 20 adhérents qui emploient 8 000 salariés, tant experts de compagnies que d’assurés.
La FSE représente plus de 80 % du marché de l’expertise et abrite toutes les spécialités : dommages,  responsabilité civile, construction…

Les adhérents, personnes morales ont des activités d’expertise dans le cadre d’un contrat d’assurance, à l’exception des contrats vie, santé
et automobile.
La gouvernance de la FSE s’appuie sur des statuts adaptés. Son siège est situé 37 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris.

Read more...
 
Journée d’information des adhérents – 12 mars 2015

Refonte de la Convention Collective Nationale des Entreprises d’Expertises en matière d’évaluations industrielles et commerciales.


La Fédération des Sociétés d’Expertise organise une journée destinée à ses adhérents le jeudi 12 mars 2015 à 14H00

Espace de la Rochefoucauld
11, rue de la Rochefoucauld
75009 Paris

Ouverte à l’ensemble des Sociétés d’Expertise, cet évènement sera animé par Maître Bruno DENKIEWICZ Avocat Conseil Associé du cabinet BARTHELEMY et spécialiste du Droit du Travail et de la Protection Sociale.

Read more...
 
Tempête Dirk

Les Sociétés d’Expertise se mobilisent !Read More

La tempête DIRK touche depuis hier soir la Bretagne et l’ouest de la France. Les sociétés d’expertises informent sur les dommages constatés et apportent des réponses aux premières questions que peuvent se poser les sinistrés. Les experts sur le terrain constatent des dommages significatifs principalement dans les départements du Finistère, du Morbihan et des Côtes d’Armor.

> Retrouvez le communiqué FSE du 24/12/2013

Read more...
 
Var : les moyens déployés

Inondations du Var : Moyens déployés par les sociétés d’expertise et réponses aux questions des sinistrés

Suites aux récentes inondations dans le Var et aux fortes précipitations dans les Alpes-Maritimes, les sociétés d'expertise communiquent sur les moyens déployés et répondent aux questions que se posent les sinistrés.

Seulement quelques semaines après la tempête Dirk qui a frappé la Bretagne et dix jours après le passage du cyclone BEJISA sur l'ile de La Réunion, l'intensité des phénomènes météorologiques impose à nouveau aux sociétés d'expertise de démontrer leur capacité d'organisation et de mobilisation. C'est ainsi qu’aujourd'hui :

> Plus de 100 professionnels dans les sociétés d’expertise sont dédiés à l'accueil et au traitement téléphonique au profit des sinistrés,
> Plus de 350 journées d'experts ont déjà été mobilisées sur le terrain afin d'apporter des solutions aux sinistrés et aux assureurs.

Afin de permettre d'accélérer le processus d'indemnisation des assureurs, c'est aussi l'organisation des sociétés d'expertise qui se mobilise grâce à la maîtrise d'outils informatiques de pointe : tablettes de saisie mobile en expertise et flux d'échanges de données automatisés avec les assureurs.

Quand va passer l’expert désigné par ma compagnie d’assurances ?
À partir du moment où une déclaration de sinistre a été réalisée auprès de votre assureur, celui-ci doit effectuer des traitements qui peuvent prendre plusieurs jours avant de désigner un expert.

Dans les jours qui suivent votre déclaration, vous serez contacté par téléphone par la société d'expertise désignée par votre
assureur. Afin de faciliter ce contact il est important de communiquer à votre assureur un numéro de téléphone portable auquel vous répondrez durant la journée ainsi qu'une adresse e-mail.

Si les dommages que vous avez subis sont limités, il est possible que la société d'expertise vous propose de réaliser une expertise sans déplacement d'expert. Sinon il vous sera proposé une date de visite.

Lors de ces événements les sociétés d'expertise mobilisent leurs équipes afin d'obtenir des renforts venus de toutes les régions de France et ainsi de répondre aux besoins des sinistrés en étant au plus vite sur le terrain. Une priorité est donnée aux situations les plus critiques (locaux inhabitables ou exploitation totalement arrêtée) ce qui explique que les experts ne peuvent pas se déplacer immédiatement chez tous les assurés. Le service rendu aux assurés est une priorité des sociétés d'expertise et le maximum est fait afin de pouvoir intervenir rapidement.

Que faire des biens sinistrés en attendant le passage de l’expert ?
Faire des photos et les tenir à disposition de l’expert sur une clé USB ou un support papier.
Nettoyer et sauver ce qui peut l’être, à défaut faire une liste détaillée.
Stocker ces biens dans l’attente du passage de l’expert.

Contact presse de la Fédération des Sociétés d’Expertise pour l’événement:
National : Jean-Vincent RAYMONDIS - Mobile : 06 18 34 22 38 - Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Local : Frédéric BOY de LATOUR – Mobile : 06 76 45 18 78 – Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Fédération des Sociétés d’Expertise est un syndicat professionnel regroupant la majeure partie des sociétés d’expertise exerçant à titre
principal des activités d’expertise, d’évaluation dans le domaine de l’assurance dommages et responsabilités.

Son siège est situé 37, rue de la Rochefoucauld, 75009 PARIS, Tél : (0)1 53 21 83 32‐ www.f‐s‐e.org

Read more...
 
Premier Bilan des CAT NAT

Catastrophes Naturelles

Face aux catastrophes naturelles de cet hiver, la mobilisation des experts a été toute aussi exceptionnelle. Ils ont su mettre en œuvre des moyens humains et logistiques pour régler les sinistres dans les meilleurs délais.

« Du 15 décembre au 15 mars, nous avons vécu une succession de 12 événements climatiques exceptionnels dans plusieurs régions de France :
Nord, façade Atlantique, Sud-Est. Pendant plus de 3 mois, de très nombreuses sociétés d’expertise ont été mobilisées en continu »
, rappelle le
secrétaire de la Commission Cat’ Nat’ de la Fédération des Sociétés d’Expertise. Faire face à ces situations de fréquence et d’intensité anormales
a demandé la mise en œuvre d’importants moyens de la part de ses adhérents.


Des moyens humains :
des experts, des assistant(e)s, des gestionnaires ont été en effet déployés sur les sites ou à distance, avec des horaires de travail étendus le soir et les week-ends. Tous avaient la volonté d’accompagner, d’aider les sinistrés et de trouver des solutions avec les assisteurs pour permettre aux personnes de se réinstaller et/ou de redémarrer une activité professionnelle. A titre d’exemple, dans le Var, il y a eu 5 000 sinistrés dans 10 communes. « En termes d’organisation, nous avons eu une importante surcharge de travail représentant 3 fois plus de volume et des dossiers 10 fois plus importants que la normale. Nous avons dû faire appel à des experts d’autres régions et on estime que 250 experts de différentes sociétés sont intervenus sur ces événements », indique un responsable régional d’une société d’expertise.


Des moyens techniques :
Aujourd’hui, les experts ont des outils innovants à leur service. « Les liens informatiques et le développement d’interfaces donnent de la fluidité et de la rapidité dans les échanges dématérialisés avec les assureurs. Munis de tablettes, les experts saisissent sur le terrain et transfèrent en direct les informations concernant le sinistre. L’expertise à distance que nous avons pu pratiquer dans un grand nombre de cas, a permis d’apporter sans déplacement une solution rapide et une proposition d’indemnisation », signale le secrétaire de la Commission Cat’Nat’.


Nous constatons qu’en de telles circonstances, les sociétés d’expertise se sont organisées pour absorber le surcroît de travail. Leur rôle s’avère très utile et nécessaire pour venir en aide aux populations sinistrées et accélérer leur indemnisation. « Nous sommes des sociétés de service, au service des assurés et des assureurs pour apporter des solutions justes, dans le cadre d’un contrat d’assurance», poursuit-il.

Read more...
 
Orages importants du 8 au 10 juin 2014

Les sociétés d’expertises mobilisées

De violents orages ont concerné plusieurs régions depuis le 8 juin 2014. Les sociétés d’expertises informent sur les dommages constatés et apportent des réponses aux premières questions que peuvent se poser des sinistrés.

Les experts sur le terrain constatent des dommages significatifs principalement en Ile de France, dans le Centre et en région Poitou
Charente qui pourraient générer plus de 25.000 déclarations de sinistres
.

Dans plus de 200 communes de ces trois régions des dommages de grêle ont été constatés sur les toitures et vérandas. En Charente, dans les Deux-Sèvres, dans les Yvelines et dans le Val d’Oise des objets projetés par le vent ont provoqué des dommages aux équipements des bâtiments (portails, volets, antennes). Certains bâtiments de structures légères (essentiellement à usage agricole) ont été partiellement détruits.

Des dommages plus légers causés par des infiltrations d’eau par les toitures ou par les fenêtres sont aussi généralisés.

Pour faire face à cette situation les sociétés d’expertise sont mobilisées avec des équipes renforcées sur le terrain ainsi que dans les centres d’expertise à distance. Les premières reconnaissances de sinistres sont réalisées dès aujourd’hui.

Quelques réponses aux premières questions qui se posent après une tempête.
L’évènement vient de se passer : que dois-je faire en attendant la visite de l’expert ?
Soyez prudent car de nombreux accidents surviennent après l'événement. Ecoutez les informations routières avant de vous déplacer, ne montez
pas sur une toiture sans avoir pris toutes les mesures de sécurité adaptées, soyez très vigilant dans l'utilisation des outils (tronçonneuse, ...).

Prendre garde aux objets qui pourraient tomber des toitures, branches d'arbres...
Prendre toute mesure visant à sauvegarder les biens restants : se comporter en bon père de famille.
Faire une déclaration auprès de son assureur.
Prendre des photos de tout ce qui est endommagé (immobilier et mobilier).
Commencer à lister le contenu de la maison qui ne pourra être sauvé.

Que faire des biens sinistrés ?
Le bâtiment

> A nettoyer au plus vite.
> Contacter mon assureur pour savoir si il dispose d'entreprises agrées pouvant réaliser une première intervention.

Le mobilier
> Faire des photos
> Nettoyer et sauver ce qui peut l’être, à défaut faire une liste détaillée
> Stocker ces biens dans l’attente du passage de l’expert

Contact presse :
National : Jean-Vincent RAYMONDIS Mobile : 06 18 34 22 38
Région Ile de France et Centre : Thierry DEMONDION
Mobile : 06 14 30 21 46
Contact@ f-s-e.org

La Fédération des Sociétés d’Expertise
est un syndicat professionnelregroupant la majeure partie des sociétés d’expertise exerçant
à titre principal des activités d’expertise, d’évaluation dans le domaine de l’assurance dommages et responsabilités.

Son siège est situé : 37 rue de la Rochefoucauld 75009 PARIS
Tél. : (0)1 53 21 83 32‐ www.f‐s‐e.org

 

Read more...
 
Maison de la chimie

La Fédération des Sociétés a organisé une conférence débat sur le thème «L’Expertise apporte-t-elle une valeur ajoutée ?»

Efficacité, compétence et pédagogie sont les points forts de l’expert.

C’est dans le cadre de la Maison de la Chimie à Paris, que le 14 mai dernier, la Fédération des Sociétés d’Expertise a organisé en présence de très nombreux invités, une table ronde, qui avait pour thème : « L’expertise apporte-t-elle une valeur ajoutée ? ».

Avant de lancer le débat, Yann de Mareuil, Président de la FSE, a présenté la FSE et sa raison d’être et a mis en avant les atouts des experts et leur faculté d’adaptation au changement. Il a ensuite passé la parole à Bruno Vesval, Vice-Président de la FSE, en tant qu’animateur de cette table ronde, chargé d’amorcer les débats sur la question de la valeur ajoutée de l’expertise, entre les quatre participants représentant le monde de l’assurance, qui se sont pliés à l’exercice.

En exposant chacun leur vision de l’expertise, il est apparu qu’à l’unanimité, ils ont souligné les qualités des experts qui apportent une valeur ajoutée au règlement du sinistre : leur disponibilité, leur flexibilité, leur compétence et leur faculté à simplifier la vie des clients sinistrés.

Pour Patrick Degiovanni, Directeur Général Adjoint de Pacifica, « les experts sont les représentants de la compagnie et font partie de la chaîne relationnelle avec le client. A ce titre, ils doivent être non seulement experts dans leur domaine, mais également respectueux des engagements et faire preuve de pédagogie vis-à-vis du client. Pour améliorer notre taux de satisfaction  qui est bon à 76 %, nous devons encore progresser, notamment sur les délais d’intervention et sur l’information du client », précise-t-il. Il rappelle par ailleurs, que l’expert est le mieux placé pour parler de prévention avec le client.

De son côté, Guillaume Lejeune, Directeur du service clients d’AXA, informe que la valeur ajoutée recherchée par la compagnie passe par le cahier des charges. Il va même jusqu’à indiquer qu’AXA noue « un véritable partenariat avec ses experts, qui est plus fort qu’une relation client/fournisseur. Nos experts  représentent notre marque et sont responsables de la qualité perçue par le client, notamment au niveau des explications fournies ».

Le point de vue des entreprises, exprimé par Gilbert Canameras, Président de l’Amrae, corrobore les dires des assureurs. « La valeur ajoutée de l’expert réside dans son savoir-faire, sa disponibilité et sa compétence pour rendre les choses intelligibles. Il doit connaitre et comprendre l’activité de l’entreprise et travailler dans un esprit de partenariat ».

Quant à Hervé Houdard, Directeur Général de Siaci Saint-Honoré, représentant les courtiers, il signale que le modèle de l’expertise est proche de celui du courtage, nécessitant une répartition précise des rôles avec l’assureur et le courtier, afin d’éviter les doublons. « L’indépendance de l’expert est fondamentale et sa valeur ajoutée n’est pas mise en doute. Mais pour accroître cette valeur ajoutée, il doit être efficace, travailler encore plus vite, faciliter les règlements, avoir des services d’excellence et pour le futur, s’ouvrir à des métiers complémentaires, liés à l’ingénierie, le digital… ».

A la suite de ces débats très appréciés, la soirée s’est poursuivie autour d’un cocktail servi dans les salons de la Maison de la Chimie, où les participants ont pu se retrouver et poursuivre les discussions d’une manière très conviviale.

Gilbert Canameras
Président de l'AMRAE

 

Patrick Degiovanni
Directeur Général Adjoint
de PACIFICA

 


 

 

 

Hervé Houdard
Directeur Général
de Siaci Saint Honoré

 

Guillaume Lejeune
Directeur du service
clients d'AXA

 

 

 

 

 

La FSE en bref

La Fédération des Sociétés d’Expertise (FSE) regroupe 20 adhérents qui emploient 8 000 salariés, tant experts de compagnies que d’assurés. La FSE représente plus de 80 % du marché de l’expertise et abrite toutes les spécialités : dommages, responsabilité civile, construction…

Les adhérents, personnes morales ont des activités d’expertise dans le cadre d’un contrat d’assurance, à l’exception des contrats vie, santé et automobile.

La gouvernance de la FSE s’appuie sur des statuts adaptés.

Contact : Arielle Rousselle / Déléguée Générale / Ligne directe : (0)1 53 21 83 39 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Read more...

Refonte de la Convention Collective Nationale des Entreprises d’Expertises en matière d’évaluations industrielles et commerciales.


La Fédération des Sociétés d’Expertise organise une journée destinée à ses adhérents le jeudi 12 mars 2015 à 14H00

Espace de la Rochefoucauld
11, rue de la Rochefoucauld
75009 Paris

Ouverte à l’ensemble des Sociétés d’Expertise, cet évènement sera animé par Maître Bruno DENKIEWICZ Avocat Conseil Associé du cabinet BARTHELEMY et spécialiste du Droit du Travail et de la Protection Sociale.